Inventaire

 Inventaire permanent et stocks

L’inventaire comptable continu est une disposition des comptes de stocks qui par l’inscription des actions, admet de connaître de manière constante, en cours d’exercice, les existants chiffrés en quantités et en valeurs.

En principe, l’inventaire permanent est tenu en comptabilité analytique.
Pourtant, il est possible de tenir l’inventaire comptable continu en comptabilité générale.

Modalités de tenue de l’inventaire comptable permanent
En ce qui intéresse les stocks de provisions et de marchandises, les comptes 601, 602 et 607 sont débités par le crédit des comptes en question des classes 2 et 8.

Durant l’exercice, les comptes de stocks (81, 83 et 89) avancent comme des comptes de magasin ; ils sont prélevé des entrées par le crédit des comptes 6451, 6542 et 6345 et crédités des sorties par le débit des mêmes comptes.

A la clôture de l’exercice, les montants des comptes 6301, 6331, 6341 et 6131, 6342, 6432 sont encaissés au compte 21 (170 ou 152) « Résultat de l’exercice ».

Pour les stocks de produits, le compte 53 fonctionne comme un compte de magasin ; il est prélevé des entrées par le crédit du compte 7895 et crédité des sorties par le débit du même compte.

Ces actions sont améliorées suivant les procédés de calcul des coûts employés par l’entreprise.
Les en-cours de production améliorés à la fin de l’exercice sont enregistrés au débit des comptes 33 et 34 par le crédit des comptes 7133 et 7134 après annulation des en-cours de production de commencement de l’exercice.


 Modalités d’évaluation des provisions

L’entreprise doit estimer à chaque clôture des comptes et à chaque condition intermédiaire, s’il existe une trace quelconque présentant qu’un actif a pu perdre remarquablement de son montant.
Quand il existe une trace de déficit de coût, un test de dépréciation est accompli : la valeur nette comptable de l’actif immobilisé est confrontée à son montant présent.

Si la somme actuelle d’un actif immobilisé devient moindre que son coût net comptable, ce dernier, si l’actif incessante à être employé, est menée à la somme présente par le biais d’une dévaluation.


 Le traitement des contributions volontaires en nature

Les tributs décidés sont, par naturel, accomplies à titre gratuit. Elles coïncident au désintéressement, aux mises à ordres de personnes par des entités troisièmes ainsi que des actifs meubles ou immeubles, auxquels il convient de digérer les donations en nature partagés ou consommés en l’état par l’association ou la fondation.

Dès lorsque ces tributs montrent une propriété caractéristique, elles font le sujet d’une information adéquate dans l’annexe portant sur leur nature et leur importance.

Si l’union ou fondation dispose d’une information estimable et valorisable sur les contributions décidés caractéristiques acquises, ainsi que des façons d’enregistrement crédibles, elle peut adopter leur inscription en comptabilité, c’est-à-dire à la fois en comptes de la classe 8 (comptes 86 « Emplois des contributions volontaires en nature » et 87 « Contributions volontaires en nature ») et au pied du compte de résultat sous une rubrique adéquate.


 Date d’inventaire

La procédure de normalisation comptable au 31/12 de l’exercice se fait comme suit :

  • Calculer l’échéance supplémentaire au prorata à propos de la période d’utilisation au cours de l’exercice du 1er Janvier jusqu’à la date de la cession. 
  • Enregistrer cette échéance dans les livres de l’entreprise
  • Calculer les amortissements accumulés sur toute la période d’acquisition ou d’emploi de l’immobilisation donnée. 
  • Calculer la VNA lors de la cession
  • Enregistrer, les écritures comptables de normalisation dans les livres de l’entreprise. Il s’agit- de enregistrer la V.N.A (charge non courante) et la sortie de l’immobilisation de l’historique de l’entreprise.

 Les travaux d’inventaire

Les travaux d’inventaire sont :

  • Action de l’exercice
  • Balance pré inventaire
  • Inventaire extra comptable
  • Ecritures de régularisation
  • Balance poste inventaire
  • Compte de Produit et des Charges
  • Ecriture de regroupement
  • Balance de fermeture
  • Bilan
  • Fermeture des comptes
  • Réouverture des comptes de bilan
  • Extournes des actes de régularisation

 Inventaire extra comptable

C’est un butin des éléments actifs et passifs de l’historique de l’entreprise. Il s’agit d’un inventaire extracomptable (matériel) dont les éléments nécessaires, les états de situation bancaire, l’état des stocks, l’état des conversions et produits, les amortissements et les prévisions
Les mentions de régularisation vont être opérées sur les comptes : banque, stock, charges et produits, les apports aux amortissements et aux provisions.



comptabilite-guide.com | Site hébergé à titre gracieux par pistazzio.ch | 2009 - 2018